campement.png

Le Camp

Le camp se compose d’un auvent autour duquel se groupent les tentes des chevaliers et des soldats de la compagnie. La « queurie », où sont préparés les repas, se trouve à proximité.

La vie au sein du camp est organisée par le « conducteur » de compagnie, chacun se voit attribuer un ensemble de tâches à faire.

La queurie ou art de la cuisine constitue une partie essentielle du camp. Les maistres queux et queuristes cuisinent en se basant sur les recettes d’époque réputées pour les assaisonnements en épices et herbes aromatiques.

Les tentes sont des reproductions de modèles du XVe siècle, spacieuses et aérées, elles sont soit des modèles de tentes soldats dits « normandes » ou alors des modèles plus grands et arrondis dis « bourguignonnes ». Certains chevaliers ont parfois des tentes peintes à leurs couleurs.

Les costumes civils

Au XVe siècle la mode fait un bon. L’extravagance est de mise ; il faut se faire remarquer : chapeaux pointus, chaussures à poulaines, pantalon bicolore etc.

Les modèles deviennent de plus en plus complexes et le panel de couleur s’élargit.

IMG_2660.jpg